Ultherapy est une procédure médicale récente et novatrice qui répond à une demande de plus en plus croissante des patient(e)s soucieux de corriger le vieillissement de la peau, et plus particulièrement le relâchement cutané. En effet, trois quart des demandes de prise en charge esthétiques sont en rapports avec la laxité cutanée. Les stigmates du temps sur le visage et le corps sont visibles dès la trentaine : apparition de rides, affaissement des tissus, perte de tonicité et d’élasticité de la peau… C’est à cette problématique que répond la technique Ultherapy, qui utilise l’énergie des ultrasons micro-focalisés pour retendre la peau et obtenir un effet « lifting » sans chirurgie.

Pourquoi souffrons-nous de relâchement cutané ?

Le traitement du relâchement de la peau tient une place de plus en plus importante dans la prise en charge du rajeunissement du visage et du corps en général. Ultherapy est la procédure sans chirurgie la plus efficace pour répondre à cette problématique. Cependant, pour bien comprendre les enjeux de ce traitement, il nous faut cerner les causes principales de l’apparition d’une peau relâchée.

Ultherapy, le lifting sans chirurgie contre le relachement cutané

Le relâchement de la peau : des causes intrinsèques.

La laxité des tissus est inhérente au vieillissement de nos cellules mais son développement est étroitement lié à divers phénomènes physiologiques. Le relâchement de la peau est particulièrement visible au niveau de l’ovale du visage qui s’affaisse avec le temps, des paupières « tombantes », du cou, du décolleté, de la zone abdominale ou encore des bras à la peau distendue…

En effet, en vieillissant, la production des diverses composants de notre peau diminue. Le relâchement est ainsi favorisé par divers facteurs physiologiques comme :

  • la diminution de la production et l’altération des fibres de collagène qui garantissent une bonne tonicité tissulaire.
  • la baisse de la production et l’altération des fibres élastiques, responsable de l’élasticité de notre peau.
  • la diminution progressive du taux d’acide hyaluronique dans les tissus, et ce, dès l’âge de 30 ans, qui induit une perte de volume des tissus et leur affaissement.
  • une mauvaise oxygénation des tissus souvent liée à une défaillance de la circulation sanguine.
  • des changements hormonaux, lors de la ménopause par exemple.

Le relâchement de la peau : des causes extrinsèques.

Des facteurs extérieurs et environnementaux peuvent aussi jouer sur le relâchement cutané tant au niveau du visage que du corps :

  • La grossesse agit sur les tissus qui sont fortement distendus.
  • Le tabagisme, l’alcool ou encore une mauvaise alimentation concourent également à abîmer la structure même de la peau et à en favoriser le relâchement.
  • Une perte de poids trop soudaine ou des régimes à « effet yoyo » peuvent aussi provoquer un affaissement des tissus cutanés.

Ultherapy, contre la peau fripée et la peau flasque pour raffermir la peau

ULTHERAPY, la solution pour lutter contre le relâchement de la peau

Pourquoi le traitement Ultherapy a-t-il été inventé ?

Ultherapy a été inventé par les laboratoires Cabochon et commercialisé par Merz en 2012, pour répondre à une demande de plus en plus croissante des patients soucieux, de corriger le relâchement cutané du visage et du corps,  sans les inconvénients des suites opératoires, parfois lourds, de l’anesthésie générale, de l’hospitalisation et du coût d’une intervention chirurgicale. En effet, la seule solution la plus efficace auparavant pour corriger l’aspect fripé de la peau et son relâchement, était le lifting chirurgical du visage et du corps.

Le traitement par les ultrasons Ulthera est très efficace pour des zones à la peau relâchée auparavant difficiles à traiter, comme les rides du décolleté, l’ovale du visage, les bajoues, les paupières « tombantes » (évitant parfois le recours à la blépharoplastie), la zone ombilicale parfois fripée, et même les bras à la peau distendue.

Quels sont les avantages du traitement du relâchement cutané par Ultherapy ?

La technique Ultherapy permet de corriger le relâchement débutant et modéré et donc de rajeunir de nombreuses zones du visage et du corps. Elle présente des avantages indéniables dans la prise en charge du relâchement cutané.

Le lifting sans chirurgie, ni cicatrices.

Le principal avantage de cette procédure est qu’elle ne provoque pas d’éviction sociale. Ultherapy est un traitement totalement non-invasif (sans chirurgie).  Les patients après leur séance  peuvent reprendre leurs occupations professionnelles ou personnelles sans problème. Les effets secondaires sont moindres, et tout à fait transitoires : œdème plus ou moins important de la zone traitée, rougeurs localisées, voir sensibilité altérée des zones traitées, ainsi que de rares hématomes pendant quelques jours. Agréé par la FDA, Ultherapy est la seule technologie sécuritaire non invasive (non chirurgicale) autorisée à faire mention d’un effet « lifting » pour définir son action sur le tissu cutané.

Une remise en tension de la peau pour un effet naturel et des résultats durables.

Ultherapy permet de traiter l’affaissement des tissus cutanés grâce aux ultrasons micro-focalisés. Cette technique, lorsqu’elle est réalisée au niveau du visage, a l’avantage de ne pas en modifier les expressions, et de ne pas changer les volumes, ce qui peut parfois être le cas avec la réalisation d’un lifting chirurgical. Ultherapy offre des résultats d’aspect naturel qui sont visibles au bout de 3 à 4 mois et ce pendant au moins 18 mois.

Ultherapy, traitement contre le vieillissement de la peau

Les ultrasons de l’Ultherapy pour un traitement préventif du vieillissement et du relâchement de la peau.

La technique de l’Ultherapy permet  de prévenir le relâchement et l’affaissement du tissu cutané inhérents au vieillissement et ce, dès l’âge de 30 ans et donc de retarder le recours à un lifting chirurgical du visage, du décolleté ou d’autres zones du corps.

Comment fonctionne le traitement ULTHERAPY ?

La technologie médicale de l’Ultherapy utilise l’action des ultrasons micro-focalisés pour induire une remise en tension des tissus cutanés par création de points de thermocoagulation à différentes profondeurs de la peau. Ceux-ci, contrairement aux lasers, peuvent pénétrer beaucoup plus profondément la peau (jusqu’à 4,5 mm de profondeur) et atteindre ses couches profondes, le derme profond et l’hypoderme jusqu’au SMAS. Atteindre cette zone de  la peau qui recouvre le muscle est indispensable pour obtenir un résultat satisfaisant et pérenne. (À noter que c’est la même profondeur ciblée par les chirurgiens lors d’un lifting chirurgicale)

La séance d’Ultherapy en pratique pour traiter le relâchement cutané

La zone à traiter est d’abord délimitée par le médecin. Le docteur Schartz procède à une anesthésie locale par injection avec des microaiguilles permettant un traitement confortable sans douleur. Le type d’anesthésie (prise d’antalgiques avant le geste ; application d’une crème anesthésiante ; hypnose analgésique) peut changer d’un praticien à un autre. Un gel est ensuite appliqué sur la peau, pour favoriser la pénétration des ultrasons. Ceux-ci sont délivrés par la pièce à main de l’appareil Ultherapy à une profondeur contrôlée grâce à une image échographique. Plus le relâchement est important, plus il sera nécessaire de délivrer des impacts pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Le prix d’un traitement par Ultherapy varie donc en fonction du nombre d’impacts nécessaires.

L’objectif d’Ultherapy est de relancer la production de collagène et d’élastine dans les différentes couches de la peau. Les ultrasons vont ainsi activer la synthèse de collagène dont la synthèse sera maximale en moyenne après 3 mois, mais également provoquer une coagulation des tissus, entraînant une rétractation du relâchement cutané, pouvant parfois être à l’origine d’un effet lifting immédiat.

Ainsi en pratique, les tissus sont liftés et la peau raffermie progressivement les semaines suivantes, grâce à la collagénèse induite par l’énergie des ultrasons.

Les limites du traitement Ultherapy.

Si cette technologie permet de traiter durablement et en toute sécurité la laxité cutanée du visage et du corps elle trouve cependant ses limites en cas de relâchement trop important.

En cas d’affaissement trop prononcé des tissus, il sera nécessaire de se tourner vers une blépharoplastie chirurgicale ou un lifting chirurgical du visage et du corps.

A noter également qu’Ultherapy comme la chirurgie (qui associe ablation des tissus excédentaires, fixation des tissus,  et lipostructure) doit être associé à d’autres traitements comme les fils tenseurs pour repositionner les tissus et/ou les fillers pour combler les volumes perdus.