Lutter contre le vieillissement prématuré, remonter les tissus affaissés du visage et du corps, redessiner un ovale du visage devenu flou tout en ayant une action significative sur la fermeté de la peau, constituent des demandes de plus en plus importantes, formulées lors des consultations dermatologie esthétique. Les patientes et les patients souhaitent de plus en plus obtenir un effet « lifting » de la peau en évitant autant que possible une intervention chirurgicale. L’invention des fils tenseurs résorbables permet de répondre à ce besoin de correction de la ptose des tissus et à leur repositionnement, de manière harmonieuse. Certains fils tenseurs se sont même dotés de propriété inductrice tissulaire.

Définition et causes du relâchement cutané

En vieillissant, c’est inévitable, la peau du visage et du corps perd en épaisseur et en fermeté et s’affaisse sous l’effet de la gravité. Différentes causes internes et externes à l’organisme concourent à la ptose tissulaire (voir l’article sur le relâchement). C’est dans cet optique d’offrir un traitement du relâchement de la peau, de type « lifting sans chirurgie » qu’ont été inventés les fils tenseurs.

Les cause internes favorisant le relâchement cutané

Le collagène est reconnu pour avoir une action sur la fermeté et la tonicité de la peau. La néo-collagénèse au fil des années perd de son efficacité : notre organisme sait de moins en moins produire du collagène. S’ensuit une perte de tonicité des tissus, la peau s’affaisse et se fripe. Différents facteurs extérieurs exercent une action accélératrice sur la diminution de la production des fibres de collagène, comme le stress oxydatif, l’exposition aux rayons UV, le phénomène de glycation…

Les fibres élastiques ont quant à elles un rôle de maintien de la peau, en en assurant l’élasticité, grâce à leur principal composant, l’élastine. Avec le temps, leur production diminue également dans l’organisme notamment à cause de la glycation.

La diminution de l’oxygénation des tissus résultant du ralentissement de la circulation sanguine inhérente au vieillissement, favorise la ptose et la perte de tonicité tissulaire, tout comme la baisse du taux d’hormones (et particulièrement les oestrogènes) lors de la ménopause.

Au niveau du visage, la gravité, ainsi que la ptose graisseuse et musculaire jouent également un rôle décisif dans l’apparition ou l’aggravation des tissus relâchés. On peut ainsi observer un glissement de la peau des joues en avant et vers le bas du visage au fur et à mesure des années qui passent.

Les cause externes du relâchement cutané

La consommation d’alcool, de tabac, les régimes « yoyo » ou encore l’exposition solaire sans protection adaptée, concourent à diminuer  progressivement l’élasticité de la peau. Une alimentation pauvre en anti-oxydants, protecteurs de notre peau, diminue également sa résistance aux agressions extérieures.

Les fils tenseurs, le traitement sans chirurgie contre le relâchement de la peau.

Physiologiquement, le relâchement de la peau est inévitable. C’est pour cette raison que différentes techniques ont été élaborées pour corriger l’affaissement cutané sans modifier les volumes, et remonter la peau distendue au niveau du visage et du corps. Si le lifting chirurgical était auparavant la seule technique permettant d’y parvenir avec succès, en repositionnant également les structures, les fils tenseurs  participent depuis quelques années déjà, à la remise en tension cutanée du visage et du corps.

L’apparition de ces fils tenseurs résorbables, répond à une demande de plus en plus croissante des patients de pouvoir bénéficier d’une médecine esthétique douce, préservant le plus possible l’harmonie du visage, en en corrigeant discrètement les zones à la peau affaissée sans en modifier les volumes naturels.

fils tenseurs resorbables

On distingue ainsi trois types de fils tenseurs : les fils tenseurs permanents, les fils tenseurs résorbables non inducteurs tissulaires comme les fils crantés (PDO) et les fils tenseurs résorbables inducteurs tissulaires.

Quels sont les types de fils tenseurs ?

Fils permanents

Les fils tenseurs permanents sont des fils plutôt réservés au domaine chirurgical. Ce type de fils tenseurs permet un repositionnement des tissus dont l’effet, peut se substituer à un véritable lifting des tissus du visage. Largement utilisés en chirurgie, élaborés en polypropylène, ils ont cependant été délaissés avec le temps en raison d’effets secondaires néfastes et potentiellement dangereux. En effet, les fils tenseurs permanents peuvent engendrer une asymétrie du visage,  des nécroses, et des douleurs récurrentes. A long terme, sur le plan esthétique, les résultats de ce traitement par fils tenseurs permanents ne sont pas satisfaisants : avec le temps ils deviennent visibles sous la peau, car la correction réalisée initialement devient inappropriée avec le changement des structures environnantes inhérent au vieillissement. Dans l’optique de fournir aux patients une technique de remise en tension des tissus plus sécuritaire, ont été inventés des fils tenseurs résorbables permettant non seulement de repositionner les tissus affaissés de manière harmonieuse mais aussi d’obtenir un rajeunissement en profondeur de la peau avec une plus grande sécurité.

Fils résorbables crantés, spiralés ou lisses PDO (non inducteurs tissulaires)

Les fils tenseurs résorbables PDO sont des fils flottants placés en sous-cutané au niveau du derme. Originellement importés de Corée, ils permettent d’obtenir un effet lifting du visage pendant environ 4 à 6 mois avant d’être totalement dégradés dans l’organisme. Crantés, lisses ou spiralés, ils n’ont pas d’action sur la production de collagène, contrairement aux fils tenseurs résorbables inducteurs tissulaire. Leur action se situe dans leurs crans : les fils crantés accrochent la peau et la soutiennent sans avoir à la décoller comme avec un lifting chirurgical.

Fils tenseurs résorbables (inducteurs tissulaires) en acide polylactique ou caprolactone

Ces fils tenseurs résorbables sont particulièrement intéressants car ils permettent, en plus de repositionner les tissus et de les retendre, de relancer la synthèse de collagène autour du fil. Placés dans l’hypoderme, ils permettent une remise en tension cutanée en boostant la fabrication de fibres de collagène. Les résultats de la pose de fils tenseurs résorbables (comme les fils tenseurs Silhouette Soft) sont visibles 12 mois. A noter qu’ils sont également totalement biodégradables dans l’organisme. L’intérêt de ces fils tenseurs se trouve non seulement dans l’action mécanique qu’ils induisent en repositionnant les tissus (au même titre que les fils crantés) mais aussi dans leur propriété de « booster de collagène » pour maintenir les résultats ou prévenir le vieillissement cutané au-delà même de la résorption du fil.

Quelle est la particularité des fils Silhouette soft

Les fils tenseurs résorbables inducteurs tissulaires Silhouette Soft sont particulièrement intéressants que cela soit pour leur sécurité que pour leur efficacité. Ces fils tenseurs sont fabriqués en acide L-Polylactique, qui est non seulement utilisé depuis de nombreuses années en chirurgie pour son excellente tolérance, mais qui est connu aussi pour son action significative sur la production de collagène.

fils tenseurs traitement pour retendre la peau

Les fils tenseurs, contre la peau fripée et la peau flasque pour raffermir la peau

Par ailleurs, les fils Silhouette Soft, sont parsemés de petits cônes présentant une orientation bi-directionnelle. Ces cônes auront vocation à non seulement booster la production de collagène mais également à assurer un ancrage optimal dans la peau. Ces fils tenseurs sont particulièrement intéressants dans la prise en charge des tissus relâchés au niveau des joues (ovale du visage affaissé, en dégageant le sillon naso-génien et le pli d’amertume), des sourcils et même du cou.

Comment fonctionne le traitement par fils tenseurs ?

Le traitement du relâchement de la peau par fils tenseurs résorbables (fils crantés PDO ou fils tenseurs de type Silhouette soft) nécessite des formations spécifiques ainsi qu’une certaine dextérité du praticien pour être posés de manière optimale et obtenir l’effet lifting souhaité, le plus naturel possible, en limitant les effets secondaires.

Fonctionnement

Les fils tenseurs Silhouette Soft ont pour but de tracter la peau distendue : pour ce, le praticien a recours dans un premier temps à une analyse fine de l’anatomie du visage et en évalue le relâchement cutané. Le « mini-lifting » par fils tenseurs Silhouette Soft consiste en général à positionner un minimum de trois fils de chaque côté du visage. En fonction de la zone à traiter, le médecin choisira un type de fil tenseur présentant 8, 12 ou 16 cônes. Une injection locale d’anesthésiant aux points d’entrée et de sortie du fil, permet de rendre la pose de fils Silhouette Soft, la plus confortable possible. L’Ancrage au niveau de la peau du cuir chevelu qui est ferme et très peu concerné par le relâchement. A noter que le patient ne doit pas prendre d’anticoagulants, d’aspirine, pas d’anti-inflammatoires ou de vitamine C 5-10 jours avant le geste en fonction du médicament.

A qui s’adresse la  pose de fils tenseurs Silhouette soft ?

Le traitement du relâchement cutané par fils tenseurs crantés PDO ou fils inducteurs tissulaires Silhouette Soft s’adresse à des personnes présentant un relâchement débutant ou modéré de la peau. En général on le préconise à partir de la quarantaine sur des personnes ayant la peau assez épaisse pour qu’on ne puisse pas voir les fils, et ne souhaitant pas avoir recours à la chirurgie esthétique ou retarder son recours.

fils tenseurs, traitement contre le vieillissement de la peau

Avantages et limites des fils tenseurs résorbables Silhouette Soft

Acte préventif autant que « curatif », il faut cependant avoir en tête que si l’amélioration globale du visage et un rajeunissement sont observables, les fils tenseurs ne gommeront pas toutes les imperfections liées au vieillissement et à la perte d’élasticité des tissus. Le but est avant tout d’apporter une amélioration globale d’un visage par exemple et non d’en améliorer toutes les imperfections, liées au vieillissement cutané.

Les résultats de la pose de fils tenseurs sont visibles dès la fin de la séance, mais le résultat définitif l’est sous quelques jours le temps que les quelques effets secondaires disparaissent : hématomes, faux plis, gêne est possible au niveau des, douleur localisée, œdème  (disparaissent sous 5 à 15 jours après le traitement. Une infection extrêmement rare au niveau des points d’entrée et de sortie peut parfois être observée.

La pose des fils tenseurs résorbables répond à une demande croissante de rajeunissement globale du visage, et plus particulièrement à un aspect du vieillissement cutané : le relâchement de la peau.

Ce type de traitement vise à repositionner les tissus, mais également à relancer la néo-synthèse collagénique (pour les fils inducteurs tissulaires Silhouette Soft par exemple). Il peut être utilisé en synergie avec l’injection de fillers (acide hyaluronique, produits de comblement pour en optimiser les résultats) ou avec des lasers ou techniques apparentées (Ultherapy ou Thermage) et dans une volonté de prévention globale du vieillissement cutané.