L’acide hyaluronique est employé depuis de nombreuses années pour obtenir un rajeunissement de la peau au niveau du visage et du corps en médecine et chirurgie esthétique. En effet, comme nous avons pu le voir dans un article consacré au vieillissement cutané, nous perdons progressivement ce composant  essentiel de notre tissu cutané qu’est l’acide hyaluronique, dès l’âge de 25 ans. Les rides s’installent alors plus facilement, la peau perd en tonicité, les tissus se relâchent. Les injections d’acide hyaluronique font partie de l’arsenal du dermatologue esthétique pour retrouver un visage visiblement rajeuni en comblant les rides et les ridules, tout en prévenant leur apparition. Il constitue également un produit de comblement idéal pour sculpter certaines zones du visage et du corps, et restaurer les volumes perdus avec le temps.

Quelles sont les causes du vieillissement de la peau ?

Afin de déterminer l’utilité, de l’acide hyaluronique, il est important de comprendre les facteurs favorisant et engendrant le vieillissement de la peau.

Les premiers signes du temps qui passe commencent à apparaître dès l’âge de 25 ans : le tissu cutané du visage s’affaisse progressivement, la peau se déshydrate plus facilement, les rides d’expression apparaissent d’abord ponctuellement avant de s’installer définitivement. Plusieurs facteurs favorisent ce vieillissement parfois prématuré.

Acide hyaluronique, collagène, élastine : des composants essentiels qui se raréfient avec l’âge.

La peau est un organe fragile dont la santé et la beauté dépendent de nombreux paramètres aussi bien externes que physiologiques. Le degré de vieillissement cutané dépend de nombreux facteurs. L’exposition solaire, le tabac et le stress oxydatif entre autres, favorisent la raréfaction de ces composants dans la peau.

La raréfaction de l’acide hyaluronique dans la peau .

Dès l’âge de 25 ans, notre organisme produit moins d’acide hyaluronique qu’il n’en utilise. Cette molécule est naturellement présente dans notre corps, mais son taux est utilisé à plus de 50% par notre peau: elle comble les espaces intercellulaires de l’épiderme en assurant une cohésion et une hydratation optimale des tissus cutanés.

injection d'acide hyaluronique contre les rides

La diminution du collagène et de l’élastine.

Le collagène donne à la peau sa fermeté et sa tonicité grâce à ses fibres. En vieillissant, son taux dans le tissu cutané diminue également. Le visage s’affaisse, la peau se relâche.

L’élastine est également un composant essentiel : elle confère aux fibres élastiques de la peau leur capacité à lui faire reprendre sa forme d’origine. En vieillissant, son taux diminue fortement dans le tissu cutané, favorisant notamment l’apparition des rides d’expression.

Lors du vieillissement, nous observons une perte des volumes due à plusieurs facteurs, notamment la diminution en terme d’épaisseur du tissu cutané, aussi pouvant être liée à une ptose graisseuse et musculaire. L’acide hyaluronique trouvera ici tout son intérêt pour son action sur la restauration des volumes.

Quel est l’intérêt de l’acide hyaluronique dans le comblement des rides ?

Le rajeunissement du visage en général, et plus particulièrement l’atténuation et le comblement des rides ainsi que la restauration des volumes, représentent une demande de plus en plus importante en médecine esthétique. Les injections d’acide hyaluronique ont ainsi pris une place importante dans la prise en charge du vieillissement cutané mais également de sa prévention.

Quels sont les avantages de l’acide hyaluronique en médecine et chirurgie esthétique ?

L’acide hyaluronique : une tolérance maximale

Le principal avantage de l’acide hyaluronique pour la prise en charge du vieillissement de la peau se trouve dans sa qualité de composant déjà présent naturellement dans l’organisme. (Si l’on retrouve 50% de l’acide hyaluronique dans le tissu cutané, cette molécule est également présente dans les cartilages, les yeux…) Elle est ainsi particulièrement bien tolérée par notre organisme (A ce titre, le risque de développer une allergie à ce produit de comblement est rarissime) et présente des effets secondaires et des suites très simples après les séances d’injection. Par ailleurs il s’agit d’un produit totalement résorbable. C’est un biopolymère de disaccharides gélifiée (glycosaminoglycane), un composant majeur de la matrice extracellulaire des tissus dont l’épiderme et le derme.

L’acide hyaluronique agit sur divers stigmates du vieillissement de la peau.

Les propriétés de l’acide hyaluronique sont multiples. Les injections de ce produit de comblement permettent de prendre en charge de manière simple, sûre et efficace, divers aspects du vieillissement cutané.

L’acide hyaluronique, est un réservoir d’eau qui retient 100 fois son poids en eau. Il permet ainsi de maintenir une bonne hydratation de la peau et favorise par conséquent son raffermissement.

L’acide hyaluronique a également un pouvoir de comblement : en vieillissant notre visage perd inévitablement de son volume : il s’émacie, les joues se creusent, la peau s’affaisse à certains endroits, les rides s’installent.  Les produits de comblement dont fait partie l’acide hyaluronique, permettent de restaurer les volumes des tissus et de repulper le visage. Il permet de stimuler les fibroblastes à induire la synthèse de collagène et d’élastine par distension mécanique (stretching) des fibroblastes.

L’acide hyaluronique permet aussi de corriger un nez (rhinoplastie médicale) que l’on trouve disgracieux, de rendre des lèvres pulpeuses, et même d’agrandir la circonférence d’un pénis, aussi bien le fourreau comme le  gland (pénoplastie médicale).

Quels sont les champs d’action des injections d’acide hyaluronique ?

Les propriétés de l’acide hyaluronique sont donc multiples. Elles permettent ainsi d’intervenir sur différents aspects du vieillissement de la peau, mais également de corriger certains défauts ou complexes esthétiques propres à chacune et à chacun. Selon la formulation de l’acide hyaluronique, ses effets sur la peau seront différents : un produit fortement  réticulé permettra de corriger les volumes, tandis qu’un produit plus fluide, sera plus particulièrement injecté dans un but d’hydratation des tissus cutanés.

L’acide hyaluronique a donc quatre fonctions :

  • revitalisation (mésothérapie avec produit non réticulé),
  • hydratation profonde (skinbooster, blanching),
  • correction de rides par comblement,
  •  restauration des volume

Les injections d’acide hyaluronique pour prévenir le vieillissement par son pouvoir hygroscopique.

L’hydratation de la peau est un facteur déterminant de prévention de son vieillissement. L’acide hyaluronique a la capacité de retenir l’eau dans le derme et l’épiderme. (Propriété hygroscopique) A ce titre, cette molécule, lorsqu’elle est injectée, est idéale en prévention du vieillissement de la peau.

Les injections d’acide hyaluronique pour combler les rides et les ridules.

L’acide hyaluronique en médecine esthétique est un formidable produit de comblement. Il remplace avec plus de sécurité les injections de collagène, depuis le début des années 2000.

En effet, les risques d’allergie avec l’acide hyaluronique sont nettement plus bas, et ses effets sur la peau (éclat, fermeté, comblement) sont plus durables. On estime ainsi qu’une injection de cette molécule pour atténuer et combler les rides, doit être renouvelée tous les 9 à 12 mois.

L’acide hyaluronique, lorsqu’il est injecté dans les rides et ridules du visage, permet de combler ces cassures structurelles cutanées et de retrouver une peau lisse et retendue.

l'acide hyaluronique pour combler les rides

L’acide hyaluronique pour restaurer les volumes ou modifier les volumes

Lorsque sa formulation est plus réticulée, l’acide hyaluronique a un pouvoir volumateur. Elle permet ainsi de modifier et de sculpter certaines zones du visage et du corps. Cette molécule permet par exemple de modifier l’apparence d’un nez, d’augmenter le volume des lèvres pour les rendre plus pulpeuse, ou encore de redéfinir un ovale du visage…

Sur quelles zones du visage et du corps peut-on réaliser des injections d’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique injecté au niveau du visage.

L’acide hyaluronique, selon sa formulation et l’effet souhaité, peut être injecté au niveau de différentes parties du visage.

Lorsque le but est de restaurer des volumes perdus ou de les modifier, l’acide hyaluronique trouve tout son intérêt dans le comblement de différentes zones, sujettes à un affaissement ou à un creusement inhérent au vieillissement.  L’acide hyaluronique peut ainsi être injecté :

  • Pour combler des joues creuses.
  • Augmenter le volume des pommettes.
  • Modifier l’aspect d’un menton et redéfinir le contour visage (Redessiner l’ovale du visage relâché)
  • Augmenter le volume des lèvres.
  • Corriger des aspects disgracieux d’un nez (bosse, longueur…)
  • Atténuer les cernes creux et même agir sur le relâchement des paupières dîtes « tombantes ».

Lorsque l’on souhaite corriger les rides au niveau du visage et utiliser les propriétés de comblement de l’acide hyaluronique, celui-ci permet la correction des cassures du tissu cutané, ce que l’on appelle technique de comblement et/ou de blanching, en fonction de la profondeur de la ride :

  • Les rides du contour des yeux, communément appelées « rides de la patte d’oie » situées aux coins externes des yeux.
  • Les rides du lion, appelées également rides de la glabelle, qui peuvent être très profondes.
  • L’acide hyaluronique permet aussi de corriger les rides transversales du front.
  • Ce produit de comblement est particulièrement efficace dans la prise en charge des sillons nasogéniens, souvent très marqués avec l’âge.
  • La correction, par le comblement, des plis d’amertume.
  • Frippé jugal, code barre de la lèvre blanche supérieure
  • …..

L’acide hyaluronique injecté au niveau du corps.

Au niveau du corps on utilisera plus volontiers les propriétés volumatrices de l’acide hyaluronique. En effet, ce composant, selon sa formulation, permettra d’augmenter le volume de certaines zones du corps. Les injections d’acide hyaluronique peuvent ainsi être réalisées  au niveau et pour:

  • Regalber les fesses et d’autres localisations du corps à l’exception des seins pour des raisons de difficulté de dépistage cancer du sein après injections (En réalité, tout le corps peut être injecté)
  • Du pénis pour augmenter la taille du gland, en cas de complexe, mais aussi pour agir positivement sur l’éjaculation précoce si besoin.
  • L’acide hyaluronique injecté au niveau du pénis permettra d’en augmenter non pas la longueur, mais la circonférence.
  • Des injections de ce produit peuvent également être réalisées au niveau de la zone vaginale et vulvaire. L’acide hyaluronique peut ainsi être injecté en vue d’une stimulation du point G, de modifications esthétiques de la zone intime, et même parfois pour réduire la circonférence vaginale.

Les injections d’acide hyaluronique : les avantages, les effets secondaires et les limites.

L’acide hyaluronique détient des avantages certains en comparaison d’autres produits utilisés anciennement en cosmétique et en médecine esthétique, dans la prise en charge des stigmates du vieillissement et des corrections des volumes. Totalement biodégradable dans l’organisme, il est rarissime d’observer des allergies à cette molécule.

traitement acide hyaluronique

L’acide hyaluronique permet d’obtenir des effets durables à moyen terme (entre 9-12 mois) : si les résultats des injections de sont pas définitifs, ils permettent ainsi de corriger progressivement, sans modifier, si cela n’est pas le souhait du patient, l’aspect de son visage. La hyaluronidase permettant en effet de dissoudre le produit.

Les effets secondaires imprévisibles liés aux injections d’acide hyaluronique sont rares : il peut être observé des ecchymoses aux points d’injection, qui ne peuvent être évitées à 100% par le médecin. (Un traitement préventif par Arnica peut être prescrit. Un œdème, lié au produit (qui absorbe l’eau dans la peau) peut donner à la patiente ou au patient l’impression d’une légère surcorrection, dont le résultat devra être évalué un mois plus tard.

Parfois, il peut y avoir des rougeurs localisées sur les zones traitées qui  disparaissent sous 24h ou encore une sensibilité, qui disparaît rapidement. Fait plus rare depuis les nouvelles générations de ce produit, les injections d’acide hyaluronique peuvent engendrer la formation de granulomes qui disparaissent avec le temps. Ces granulomes, en cas d’apparition, peuvent être traités par hyaluronidase, cortisone locale ou générale. A noter que le développement de granulomes est plus risqué chez les patients avec une maladie auto-immune à granulomes (sarcoïdose, maladie de Crohn …)

En cas de surcorrection (effet trop volumateur par exemple), il est possible de corriger (et donc de diminuer le volumes des zones « trop injectées » avec hyaluronidase.

Un possible risque d’infection cutané existe, mais il est très rare.

Les injections d’acide hyaluronique restent certes, un acte peu invasif, mais elles ne sont pas totalement dénuées d’effets secondaires et nécessitent parfois une éviction sociale.  Ceux-ci sont imprévisibles et peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après l’acte.

D’autre produits de comblement peuvent produire du collagène, comme l’hydroxylapatite de calcium, l’acide L-polylactique, ou encore le polycoprolactone.