Carcinomes basocellulaires

Le carcinome basocellulaire (CBC) est la forme la plus répandue des cancers de la peau. Ces cancers se développent à partir des cellules basales de la peau. Ces cellules se trouvent dans la couche la plus profonde de l’épiderme, partie externe de la peau.

Les CBC peuvent entraîner un préjudice esthétique majeur si on les laisse se développer. Cependant, ils ne s’étendent pas à d’autres organes et les risques concernant le pronostic vital sont rarissimes.

Origine

L’association des faibles expositions solaires tout au long de la vie et des expositions occasionnelles plus intenses (générant les coups de soleil) est la cause la plus répandue de l’apparition des CBC. Toutefois, à une moindre fréquence, d’autres causes expliquent le développement des CBC. La présence de plaies ou de maladies cutanées chroniques, de brûlures, de cicatrices, d’infections et même de tatouages, ou encore une exposition à un traitement par radiothérapie, sont des facteurs favorisants.

Personnes à risque

Toute personne s’étant exposée aux rayons du soleil au cours de sa vie peut être atteinte d’un CBC. Cependant, les personnes ayant la peau, les cheveux et les yeux clairs ont un risque plus élevé de contracter cette maladie. Egalement, les personnes âgées sont plus affectées. Les personnes travaillant en extérieur comme celles qui pratiquent des loisirs de plein-air sont plus particulièrement concernées.

Aspects

– 
Une zone ressemblant à une cicatrice blanche, jaune ou cireuse.
– Une plaie qui saigne ou suinte, faisant des croûtes ou ne cicatrisant pas.
– Une plaque rouge ou irritée, se recouvrant de croûtes.
– Une grosseur de couleur rosée.
– Une bosse ou « nodule », pouvant être confondu avec un grain de beauté.

Après un examen médical, le diagnostic de CBC sera confirmé par une biopsie.

Traitements

Il existe plusieurs techniques efficaces pour traiter un CBC. Le choix du traitement dépend du type et de la taille de la tumeur, de sa localisation et de sa profondeur. Il dépend également de l’âge et de l’état de santé du patient ainsi que du résultat esthétique attendu.

Le traitement est suivi dans la plupart des cas en consultation externe dans le cabinet du dermatologue.

– Chirurgies : différents types de chirurgies sont mis en œuvre. L’excision classique permet d’enlever l’intégralité de la tumeur. Le taux de guérison est de 95%. La méthode dite de MOHS est également employée. Cette technique permet de sauvegarder le maximum de tissus sains et présente un taux de guérison de 99%.

– Traitements locaux : certaines crèmes médicamenteuses (Efudix, Aldara, Solaraze et Picato) peuvent être utilisées pour traiter certains CBC, quand leur atteinte reste limitée. Le taux de guérison est de 80 à 90%.

– Cryothérapie : elle permet de détruire la tumeur par congélation. L’azote liquide est appliquée sur le tissu tumoral à l’aide d’un coton-tige ou d’un spray. Cette technique garanti un taux de guérison de 85 à 90% pour les CBC superficiels.

– Radiothérapie : ce traitement est choisi pour les patients ne pouvant pas être traités chirurgicalement. Le taux de guérison est de 90%.

Risque de récidive

Les personnes ayant déjà eu un CBC ont un risque accru d’en développer d’autres au cours de leur vie. Ils peuvent survenir soit dans la même zone que le premier, soit sur une autre partie de leur corps. ces personnes sont également plus à même de développer d’autres formes de cancers de la peau. Par conséquent, des visites régulières chez le dermatologue sont à prévoir, afin d’examiner la zone de la peau ayant été atteinte ainsi que l’ensemble de l’épiderme.

Prévention

Même si les CBC ont un taux de guérison élevé, dès lors qu’ils sont détectés précocement, il convient de prévenir leur survenue. Certaines précautions sont à prendre au quotidien, afin de minimiser l’impact de l’exposition au soleil.

Voici quelques conseils afin de vous aider à mieux vous protéger de l’exposition au soleil:

  • Recherchez l’ombre, tout particulièrement entre midi et 16h.
  • Ne prenez pas de coups de soleil.
  • Évitez de prendre des bains de soleil ou de fréquenter les cabines à UV.
  • Protégez-vous du soleil avec des vêtements, y compris un chapeau à bords larges et des lunettes de soleil.
  • Utilisez tous les jours une crème solaire avec un SPF (indice de protection) de 15 ou plus.
  • Appliquez l’équivalent de 2 cuillers à soupe de crème solaire sur votre corps environ 30 minutes avant de sortir à l’extérieur. Appliquez-en à nouveau toutes les 2 heures ou après un bain ou un effort physique.
  • Gardez les nouveau-nés à l’abri du soleil. Les crèmes solaires doivent être utilisées chez les bébés à partir de 6 mois.
  • Examinez votre peau de la tête aux pieds une fois par mois.

Consultez votre dermatologue une à deux fois par an pour un examen cutané complet.