Carcinomes épidermoïdes cutanés

Le carcinome épidermoïde cutané (CEC) est un  cancer de la peau. Il se développe à partir des cellules de la couche superficielle de l’épiderme (kératinocytes). Le CEC peut apparaître sur toutes les parties du corps, mais il est plus fréquent sur les zones de la peau exposées au soleil. Il peut donner des métastases.

Personnes à risque

Elles sont celles ayant une peau et les yeux clairs. L’exposition prolongée au soleil augmente le risque d’être affecté par cette pathologie. Egalement, l’utilisation régulière de cabines de bronzage est une cause évidente. Les personnes ayant déjà présenté un carcinome basocellulaire ont aussi un risque accru d’avoir un CEC. Enfin, le CEC peut survenir sur des brûlures, des zones traitées par radiothérapie, des cicatrices, ou autres plaies chroniques de l’épiderme.

Lésions pré-cancéreuses

Certaines lésions, résultant en majorité des dommages de l’exposition solaire, peuvent être associées au développement ultérieur d’un CEC : il s’agit en particulier des kératoses actiniques, de la chéilite actinique et de la leucoplasie. La maladie de Bowen est actuellement considérée comme un stade précoce et superficiel de CEC.

Différents signaux d’alerte doivent vous faire suspecter un CEC :
– Un bouton ressemblant à une verrue ;
– Une grosseur à la bordure surélevée sur laquelle se forment des croûtes ;
– Une plaie ouverte installée depuis plusieurs semaines formant des croûtes et des bourgeons.

Toute modification rapide de l’état d’une lésion de la peau préexistante, toute plaie mettant un temps anormal à cicatriser, tout saignement inexpliqué ou l’apparition de toute nouvelle grosseur doit vous faire consulter un dermatologue rapidement.

Traitements

Détecté précocement, le taux de guérison du CEC est élevé. Afin de confirmer le diagnostic, un prélèvement de la lésion (biopsie) sera examiné au microscope.

Dans la plupart des cas (CEC de petite taille), le traitement se réalise en consultation externe, au cabinet du médecin, ou au sein d’une clinique. L’intervention s’effectue sous anesthésie locale.

Dans tous les cas de figure, avant tout traitement, une réunion de concertation pluridisciplinaire, réunissant l’ensemble de vos intervenants médicaux (dermatologues, chirurgiens, cancérologues, anatomo-pathologistes, radiologues …) permettra de vous proposer, parmi les traitements suivants, celui qui est le plus adapté à votre cas:

– Chirurgie : le taux de guérison de l’excision chirurgicale classique utilisée en première intention est supérieur à 90%. Ce taux chute à 77%, s’il s’agit d’une récidive. La chirurgie micrographique de Mohs présente le taux de guérison le plus élevé. Il est proche, voire supérieur à 95%

Photothérapie dynamique (PDT) : la PDT est particulièrement utile pour les lésions de la peau du visage ou du cuir chevelu. Bien qu’elle puisse être efficace pour des CEC précoces et non-invasifs, cette technique n’est pour le moment pas recommandée pour les CEC plus agressifs

Traitements locaux : des crèmes dermatologiques (5-fluorouracil, Imiquimod) ont prouvées leur efficacité dans le traitement de la maladie de Bowen, c’est-à-dire dans les formes peu agressives et superficielles du CEC

– Radiothérapie : ce traitement est réservé aux patients pour qui les traitements évoqués ci-dessus ne sont pas adaptés.

Risques de récidive

Les personnes ayant déjà contracté un CEC ont davantage de risques d’en développer un second. Il apparaît le plus souvent dans la même zone que le premier ou à sa périphérie. Afin de prévenir la récidive, et en l’absence de signe d’alerte, la programmation régulière de consultations médicales reste essentielle. Ce suivi assure un examen complet de la peau. Il est indispensable pour garantir une prévention efficace, ainsi que des soins précoces et adéquats.

Prévention des cancers de la peau

Voici quelques conseils afin de vous aider à mieux vous protéger de l’exposition au soleil:

  • Recherchez l’ombre, tout particulièrement entre midi et 16h.
  • Ne prenez pas de coups de soleil.
  • Évitez de prendre des bains de soleil ou de fréquenter les cabines à UV.
  • Protégez-vous du soleil avec des vêtements, y compris un chapeau à bords larges et des lunettes de soleil.
  • Utilisez tous les jours une crème solaire avec un SPF (indice de protection) de 15 ou plus.
  • Appliquez l’équivalent de 2 cuillers à soupe de crème solaire sur votre corps environ 30 minutes avant de sortir à l’extérieur. Appliquez-en à nouveau toutes les 2 heures ou après un bain ou un effort physique.
  • Gardez les nouveau-nés à l’abri du soleil. Les crèmes solaires doivent être utilisées chez les bébés à partir de 6 mois.
  • Examinez votre peau de la tête aux pieds une fois par mois.

Consultez votre dermatologue une à deux fois par an pour un examen cutané complet.