Grains de beauté

Un grain de beauté ou « nævus » se forme à partir de cellules normales à l’origine du bronzage de la peau, les mélanocytes, qui se mettent alors à se multiplier.

Les grains de beauté sont bénins et sans danger. Dans de rares cas, ils peuvent néanmoins évoluer en mélanome, qui est un cancer de la peau. Contrairement au naevus, le mélanome se développe à partir de mélanocytes présentant des anomalies. Le mélanome, s’il ne survient pas sur un grain de beauté déjà existant, prend souvent l’aspect banal d’un nouveau grain de beauté. C’est pourquoi il est nécessaire, dans une démarche responsable à l’égard de sa santé, de faire examiner ses grains de beauté par un dermatologue.

Les naevi sont de petites taches ou de petites lésions en relief de la peau. Ils sont de couleur brune, plus au moins foncée. Très communs, ils apparaissent sur la plupart des gens. Ils surviennent surtout lors des premières décennies de la vie, particulièrement à l’âge de la puberté.  L’exposition au soleil est la cause principale de leur origine. La grossesse est également un autre facteur favorisant leur apparition. Certains grains de beauté, généralement de plus grande taille, souvent poilus, sont des anomalies congénitales. Ils sont visibles dès la naissance.

Du point de vue purement médical, un grain de beauté n’a pas besoin d’être enlevé. Les opérations préventives, en vue d’une possible dégénérescence du naevus en mélanome sont inutiles. En effet la majorité des mélanomes se développent sur une peau normale, sans grain de beauté. Une excision chirurgicale de confort peut être envisagée, tout en sachant qu’elle laissera une cicatrice. Par ailleurs, un traumatisme (épilation, grattage, arrachement…), même répété, ne transforme pas le naevus en cancer de la peau. Ainsi, une intervention chirurgicale de confort, comme l’épilation mécanique d’un grain de beauté, peut être envisagée.