Les solutions pour corriger et atténuer les cicatrices

Les cicatrices sont des lésions des tissus cutanés qui peuvent trouver leur origine dans diverses situations : elles peuvent être dues à l’acné, à une blessure, une brûlure, une intervention chirurgicale …
Lors de la cicatrisation et que les tissus se réparent, les cicatrices peuvent prendre diverses formes et laisser plus ou moins de traces.

Différents types de cicatrices existent :

  • Cicatrice mature
  • Cicatrice immature
  • Cicatrice hypertrophique
  • Cicatrice atrophique
  • Cicatrice chéloïde

Diverses techniques de médecine et dermatologie esthétique ont été inventées pour améliorer l’aspect d’une cicatrice.
La prise en charge des cicatrices est de plus en plus demandée et peut-être réalisée avec l’utilisation en synergie de plusieurs techniques chirurgicales ou médicales et des dispositifs médicaux (lasers, radiofréquence…) Le dermatologue est habilité à une prise en charge globale de cette correction, mais il ne dispose pas toujours de toutes les techniques nécessaires.

Le traitement des cicatrices au laser

Les lasers sont des dispositifs utilisant la lumière pour agir sur le tissu cutané. De nombreux lasers existent permettant de modifier l’aspect d’une cicatrice.

Les lasers fractionnés pour les cicatrices

Le lasers fractionné non-ablatif Fraxel pour les cicatrices

Le laser Fraxel Dual est un laser de relissage qui agit en profondeur dans le derme. L’énergie du laser appliqué sur la cicatrice va induire la création de minuscules canaux qui relanceront la progressivement la synthèse de collagène et donc la production de nouveaux tissus pour atténuer la cicatrice. Le laser Fraxel est souvent utilisé pour la prise en charge des cicatrices d’acné du visage. Pour les cicatrices d’acné profondes dîtes en “pic à glace”, le dermatologue préférera effectuer la plupart du temps un relèvement de cicatrice. Ce laser reste cependant un allié de choix pour les lésions cicatricielles hypertrophiques et atrophiques.

Le laser fractionné ablatif CO2

Ce laser est également considéré comme un laser de relissage. Il agit cependant plus en surface des tissus cutanés. Lors de la prise en charge de cicatrices importantes, le laser co2 peut être utilisé pour améliorer les résultats obtenus avec le laser Fraxel Dual.

Traitement des cicatrices pigmentées

En cicatrisant, les tissus peuvent se colorer. En cas de cicatrices rosées ou brunes, les traitements à envisager ne seront pas les mêmes.

Le laser vasculaire Vbeam Prima pour les cicatrices

Les lasers vasculaires permettent la prise en charge des cicatrices colorées. Ils agissent spécifiquement sur les rougeurs et les vaisseaux. Le laser Vbeam Prima est le laser à colorant pulsé de nouvelle génération qui permet de corriger efficacement les cicatrices de ce type.

Le laser Q-switched ou Picosure pour les cicatrices érythémateuses (brunes)

Lors de la cicatrisation, les tissus cicatricielles (en cas d’exposition solaire notamment) peuvent se charger en mélanine. La cicatrice devient alors brune. Les lasers pigmentaires permettent l’atténuation de cette coloration.

La reprise chirurgicale des cicatrices et autres méthodes d’atténuation des cicatrices

Les cicatrices en “pic à glace”

Celles-ci sont souvent liées à l’acné. Les cicatrices en “pic à glace” sont profondes et difficiles à atténuer. Le geste chirurgical de base consiste à relever le fond de cette cicatrice pour le remettre autant que possible au niveau des tissus de surface. Pour relever ces cicatrices, le dermatologue pratique une anesthésie locale, et utilise soit une technique d’excision-suture, ou un “punch-bistouri”. Des micro-greffes de peau peuvent également être réalisées.
Ces cicatrices peuvent faire l’objet par la suite d’un traitement par relissage avec un laser fractionné non-ablatif.

Les cicatrices chéloïdes

Celles-ci sont difficiles à traiter. Elles peuvent parfois faire l’objet d’une reprise chirurgicale. Mais bien souvent le dermatologue utilise en synergie diverses techniques. Le laser à colorant pulsé et/ ou du laser Fraxel Dual peuvent être utilisés avec des injections en parallèle de corticoïdes.

La prise en charge des cicatrices a beaucoup évolué ces dernières années. De nouvelles méthodes permettent de les atténuer très nettement dans la plupart des cas. L’utilisation en synergie de diverses techniques : lasers / peelings / injections permet de corriger les divers aspects que peuvent prendre les cicatrices. La consultation préalable en cabinet permet, après un examen clinique, de déterminer un plan de traitement adapté au patient.