PicoSure

Les développements technologiques en matière de laser sont conséquents ces 10 dernières années, notamment avec l’arrivée de nouvelles longueurs d’onde et de grandes avancées techniques. Un détatouage mais aussi la prise en charge des lésions hyperpigmentées au laser, nécessitent de concentrer l’énergie sur les pigments d’un tatouage en lésant le moins possible la peau.

Les lasers des générations précédentes, notamment ceux appelés Q-Switched, utilisaient une durée d’impulsion de l’ordre de la nanoseconde. Ceux-ci donnaient déjà de très bons résultats pour la prise en charge de diverses indications (correction des lésions pigmentaires, détatouage au laser…)

Le PicoSure, lui, constitue une véritable révolution technologique ! Arrivé dans certains cabinets médicaux dès 2014 en France, il utilise une durée d’impulsion de l’ordre de la picoseconde (soit mille fois plus courte que la nanoseconde) et dispose de 3 longueurs d’ondes (1064 nm, 755nm et 532 nm) pour des traitements adaptés à chaque type de peau, différentes couleurs, et à diverses indications allant du détatouage de toutes couleurs, à la correction des lésions pigmentaires et même  la réjuvénation du visage.

Quels traitements peut-on réaliser avec le laser PicoSure ?

Le détatouage au laser PicoSure

Du fait d’une durée d’impulsion plus brève (100 fois plus courte qu’avec les lasers de la génération précédente), l’effet thermique dans les tissus est amoindri, tandis que l’action photo-mécanique, elle, est augmentée.

Le laser PicoSure permet une cicatrisation plus rapide des tissus en comparaison des lasers des générations précédentes. Il y a donc également moins de risques cicatriciels. De ce fait, la durée entre les séances pour un détatouage au laser par exemple est réduit puisqu’un traitement peut être réalisé en début du traitement tous les mois, contre tous les deux mois avec les lasers de type Q-switched.

 

La durée d’impulsion étant plus brève, le faisceau du laser va directement se concentrer en pleine puissance dans les pigments des tatouages pour les fractionner. Le détatouage est, de ce fait, plus efficace. Les résultats diffèrent selon certains facteurs et dépendent du tatouage. (la densité des pigments, la qualité et la profondeur à laquelle l’encre a été déposée…)

Le traitement des taches avec le laser PicoSure

Comme d’autres lasers, le PicoSure est un laser polyvalent qui permet la prise en charge de toutes les lésions pigmentaires (taches brunes, lentigos solaires, mélasma …) Compte-tenu du coût légèrement supérieur d’une séance de laser PicoSure, il pourra éventuellement vous être proposé de réaliser vos séances pour enlever vos taches solaires (avec la même efficacité) avec un laser de type Q-switched. Une séance permet un éclaircissement majeur des vos taches mais plusieurs séances sont nécessaires pour parfaire le résultat. Par contre, le traitement du masque de grossesse (mélasma, chloasma) sera pris en charge par le PicoSure de préférence.

La réjuvénation avec le PicoSure Focus

Une pièce à main spécialement conçue pour s’adapter au laser PicoSure, permet de délivrer un traitement de type laser fractionné non-ablatif (comme le laser Fraxel Dual). Ce type de protocole permet un relissage cutané, il repulpe et tonifie la peau, il peut donc être utilisé dans le cadre d’une prise en charge de l’éclat de la peau, de cicatrices peu profondes superficielles d’acné, ou d’un rajeunissement du visage.

Un avantage certain de l’utilisation du PicoSure est que les effets secondaires post-actes sont minimes (rougeurs discrètes qui disparaissent dans les deux heures suite à la séance). Les résultats s’apparentent à ceux d’un peeling léger. C’est le traitement idéal pour obtenir un coup d’éclat au niveau du visage sans suites et sans éviction sociale.

Quelles suites après un traitement au laser PicoSure ?

Après une séance de détatouage au laser.

Les effets secondaires à la suite à d’un détatouage au laser PicoSure peuvent être la formation de croûtes (bien moins habituelle qu’avec d’autres lasers), de petites cloques très rarement, qui dans tous les cas, disparaissent sous quelques jours. Un œdème est possible (gonflement de la peau) qui se résorbe lui aussi rapidement.

Du fait des caractéristiques techniques de ce laser, la cicatrisation des tissus est beaucoup plus rapide en comparaison d’un traitement réalisé avec un laser Q-switched.

Après une séance de réjuvenation ou de lésions pigmentaires avec le PicoSure Focus

Les effets secondaires du traitement fractionné non-abaltif PicoSure Focus sont la formation d’un léger œdème, et des rougeurs discrètes pendants quelques jours heures tout à fait camouflables par du maquillage. Dans tous les cas, ces effets secondaires transitoires disparaissent rapidement. Ce traitement n’induit pas d’éviction sociale.